Le ventre de Paris

Émile Zola

Grande fresque des Halles de Paris au XIXième sècle. Florent, libéré du bagne, arrive dans ce quartier, épuisé, sans ressource. Il va trouver refuge chez son demi-frère, Quenu, qui lui est très proche. Mais il n’est que toléré par l’épouse de ce dernier, « la belle Lisa ». On fini par obtenir pour Florent un poste de « contrôleur » des halles. Mais les commérages vont bon train, on supporte assez mal ce grand escogriffe venu d’on ne sait où. N’a-t-il pas une relation peu avouable avec la marchante de poisson, la rivale de la charcutière et belle sœur ? Une vielle fille, madame Saget, passe beaucoup de son temps à cette montée en neige.

La belle Lisa trouve que Florent en prend à son aise en étant logé et nourri. On le convainc de quitter les lieux. Il prend pour gîte son logement de fonction.

Les Halles - Léon Lhermitte - 1899.

Mais Florent est un révolutionnaire frustré et idéal. Il échafaude un plan de révolte en enrôlant les hommes du quartier, y compris Quenu. Tout cela n’est que sur le papier, mais inquiète beaucoup les commères.

La belle Lisa a de l’ascendant sur son mari Quenu, et le convainc, tout en douceur, d’arrêter de s’acoquiner avec son frère, « nous sommes des gens honnêtes, nous ne voulons pas que ces idées là nous salissent ». Elle a deux fois l’occasion de la sermonner, et il obtempère, avec force larmes.

A l’histoire se mêlent de longues descriptions sur la vie des Halles et de ses environs. Débauche de nourriture, fruits, légumes et viandes, qui étouffe Florent à son arrivée. Tout cela est très pittoresque et souvent couché sur la toile de Claude Lantier, le peintre rêveur, compagnon de flânerie de Florent.

La belle Lisa fini par s’introduire dans la chambre de Florent, et y découvre les plans détaillés de l’insurrection projetée, avec les noms des participants et les lieux où ils interviendront. Elle va dénoncer son beau-frère à la préfecture. Le fonctionnaire lui annonce qu’elle n’est pas la première, qu’il est déjà dans leur collimateur.

Mais la machine est lancée. Florent va être arrêté et repart au bagne.

Zola décrit ensuite comment la vie reprend dans les Halles, un temps perturbée par cet étranger. La belle Lisa et la marchande de poisson se réconcilient et retrouvent leur image d’honnêtes commerçants auprès des autres.